[codepeople-post-map]

 

C’est parti pour une journée de VTT avec Jan et Utaw à la vallée de la lune et la vallée de la mort.

Pour la petite histoire Utaw c’est un américain rencontré au « Refugio » à Pucon. Il a travaillé un mois dans cet hostal après s’être fait piqué tout son sac avec toutes ses affaires. Après Pucon, ça a été à Santiago du Chili, pendant l’un de ces free city tour … et puis là à San Pedro de Atacama. Et Jan un allemand qui habite à Toulouse depuis plusieurs années et rencontré dans la région de Salta.

Bref, jsuis bien entourée pour cette petite expédition en vélo à la Pukara de Quitor, la vallée de la mort et la vallée de la lune … et heureusement … au bout de quelques minutes de route. Hop, ma roue est à plat ! Alors c’est bien utile quelques fois d’avoir des mecs à ses côtés ! Le voyage en solitaire oui, mais bon … faut pas pousser le bouchon non plus !

Depuis la Pukara de Quitor, en marchant un peu en haut des ruines, vous pouvez avoir une superbe vue sur San Pedro et ses volcans. Traverser la vallée de la lune et la vallée de la mort, c’est passer par des tonnes de sable, de dunes, de mini-salars, des grottes et des paysages de toute beauté.

Une journée épuisante sous le soleil de San Pedro, à pédaler dans le sable, mais c’est préférable aux tours classiques en bus. Un peu d’aventure, ça fait pas de mal ! Bon, ok … j’avoue, impossible de rentrer de la vallée de la lune en vélo à la fin de la journée. Le stop pour un lift en pickup n’a pas été du luxe ! Pour voir la vidéo : cliquez ici

 

Un tour par la laguna Cejar

Une petite journée de repos bien méritée… et des paysages toujours autant spectaculaires ! Premier stop à la laguna Cejar, avec une eau d’un bleu intense et la possibilité (attention il faut pas être frileux !) de se baigner dans cette lagune salée et goûter aux joies de flotter dans l’eau de la Laguna de Piedra. Ensuite direction Los Ojos del salar, deux trous remplis d’eau salée également. Pour le coucher du soleil, au programme la Laguna Tebenquiche et pisco sour ! A la vôtre !

 

A la découverte des geysers de Tatio

Ce champ géothermique regroupe les geysers les plus hauts du monde (4300 m). Moins impressionnants par leur taille que les geysers d’Islande, ceux-ci le sont plus par leur nombre et  par les paysages qui les entourent, surtout au lever du soleil. Manger pour le petit déjeuner un bon thé avec des oeufs cuits dans les geysers, ça n’arrive pas tous les jours ! Après une petite balade, les courageux peuvent se baigner dans les sources chaudes à proximité des geysers. Une expérience unique à 4300 mètres d’altitude !

 

Pour voir la vidéo de la laguna Cejar et des geysers de Tatio : cliquez ici.

pinterest

1 COMMENT

LEAVE A REPLY