Un stop « nature » après 2 semaines de ville à Buenos Aires, ça vaut le coup !

 

Depuis Buenos Aires, vous pouvez prendre un bus qui va jusqu’à San Juan et ensuite aller direction San Agustin del Valle Fertil. Vous pouvez sans hésiter aller à l’hostel Campo Base de San Agustin. L’ambiance est sympa, l’hostel est plutôt pas mal et les réceptionnistes sont super sympas. Ils organisent toutes sortes de tours : à la valle de la luna, talampaya, des treks dans les environs …

[codepeople-post-map]

 

Sachez qu’il est possible (5 jours par mois pendant la pleine lune) de visiter le parc d’Ischigualasto la nuit (en quechua signifie « endroit où se pose la lune », d’où le nom de « valle de la luna »). C’est un parc inscrit au patrimoine de l’Unesco, connu pour la découverte de squelettes fossilisés de certains dinosaures. Une superbe expérience avec une ambiance toute particulière. On a même vu un ovni … si si … à priori … tout le monde était drôlement emballé par cette idée ! Trop de fernet à mon avis … Par contre, vous pouvez voir plein d’étoiles qui scintillent et passent du vert, au rouge, au bleu ! C’est le magnétisme de la terre de cette vallée qui créé ce phénomène sur les étoiles assez basses dans l’atmosphère. C’est beau… et bizarre !

 

Le parc national de Talampaya, déclaré patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, s’étend sur 215 000 hectares. C’est aussi un endroit où ont vécu des dinosaures il y a des millions d’années, on peut y découvrir des pétroglyphes et ces grandes formations rocheuses résultant des mouvements tectoniques. En gros, c’est magnifique !

 

pinterest

LEAVE A REPLY