L’une des activités incontournables à Buenos Aires est l’apprentissage du tango. Je mets au défi quiconque venant goûter à un cours de tango à Buenos Aires de ne pas vouloir y retourner encore et encore … 

 

Pour preuve, on entend souvent parler de jeunes touristes (particulièrement des femmes) ayant prolongé indéfiniment leur séjour à Buenos Aires pour profiter des nombreuses milongas à disposition dans la mecque du tango. Moi même je me suis posée la question ! 

DSC05822 copie

Tout d’abord un peu d’histoire sur le Tango. Cette danse permet aux nombreux immigrants de la classe ouvrière venus d’Europe : espagnols, italiens, allemands, juifs … de se retrouver et de communiquer entre eux malgré la barrière linguistique. Le tango est associé aux bordels dans un premier temps (univers très masculin, paroles de chansons provocatrices), avant d’acquérir ses lettres de noblesse à Paris. A partir de 1998, le tango se démocratise et se développe fortement en Europe et en Amérique latine.

Le tango est une danse d’improvisation, l’homme guide la femme qui doit deviner ou plutôt « sentir » les pas de l’homme, d’où l’importance de « l’abrazo » et de la « marca ». Le couple exécute ce que l’on appelle « la caminata ». «Le tango est une pensée triste qui se danse» (Enrique Santos Discépolo) ce qui explique le sentiment de nostalgie qui rôde autour de cette danse. Lors de « milonga » (bal), l’homme propose à la femme une danse par un léger signe de la tête : le « cabeceo ».

Marjo Santiago

 

Si vous avez la chance de passer par Buenos Aires, osez prendre un cours ou deux et vous allez adorer ! Vous pouvez passer toute la journée et tous les soirs à danser le tango et profiter de l’ambiance des milongas. Il y en a partout ! 

Pour commencer, apprenez les pas de base sur les trottoirs devant les instituts de danse les plus prisés.

DSC05697

 

Je vous conseille quelques endroits que j’ai testé personnellement (je suis pas encore une pro … la preuve en images !), ne connaissant absolument rien à la danse et encore moins au tango. 

Microcentro :

Escuela Argentina de Tango : Cours collectifs toute la journée de 9 h30 à 22h. 50 pesos le cours d’une heure et demie. Possibilité de souscrire un abonnement de 4 ou 10 cours (qui revient un peu moins cher). Sur leur site web vous avez le planning complet de tous les cours et les niveaux proposés. Je vous recommande vivement Fernando Llanes (www.fernandollanes.com.ar > détail de ses heures de cours sur son site web) et Pablo Ugolini. Si vous testez le tango avec l’un des deux, vous ne pourrez plus vous en passer !

La confiteria Ideal : quelques cours collectifs en journée mais principalement le soir à partir de 18h. 50 pesos le cours d’une heure et demie. Il y a des milongas (bal ouvert) tous les jours en journée si vous souhaitez pratiquer.

DSC05685

Almagro ou Palermo :

DNI Tango : cours collectifs à 14h ou à 19h. 30 pesos le cours d’une heure et demie. Tango plus moderne, plus touristique et moins personnalisé.

La Viruta Tango : cours collectifs le soir à partir de 18h30. 40 pesos l’entrée qui vous permet de profiter de 2 cours de tango et d’un cours de salsa ou rock selon le planning. Allez-y un vendredi soir ou samedi soir. Beaucoup de monde mais l’ambiance est chaleureuse.

DSC05710

Catedral Tango : cours collectifs principalement le soir à partir de 18h30. 40 pesos le cours. Rien que pour le lieu, il faut y faire un tour. A priori à tester en particulier le mardi soir.

 DSC05747

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez vous procurer le guide « Tango Map Guide » et celui de « El Tangauta » qui sont plutôt complets sur les horaires des cours et des milongas. Ou bien, baladez -vous dans les nombreux quartiers de Buenos Aires et vous tomberez certainement sur une milonga (ex : marché de San Telmo – plaza Dorrego). 

Un bon plan que je partage avec vous mais que j’ai malheureusement loupé : la Milonga abierta de la glorieta (quartier barrancas de Belgrano) le vendredi, samedi et dimanche. Cours à partir de 16h et milonga à partir de 18h30 dans un cadre sympathique à l’extérieur.

 

Et pour finir, rien de tel qu’un show de tango, certes très touristique, mais qui en vaut la peine ! Il y en a partout … les plus connus (ou plus touristiques) : Complejo tango et Tango Porteno. Preuves en images.

pinterest

LEAVE A REPLY