J’ai hésité à venir à Bariloche après Pucon car j’avais peur de la grande ville impersonnelle et artificielle. Mais j’ai écouté les conseils des voyageurs rencontrés sur le chemin qui me vantaient les mérites de cette ville située au milieu des montagnes.

Bariloche c’est la capitale du chocolat ! La ville regorge de chocolateries plus grandes les unes que les autres. Bon, personnellement je ne suis pas fan de chocolat mais bon je ne me suis pas forcée non plus … ils font tellement d’efforts visuels pour te donner envie !

DSC04669

Bon, c’est évidemment l’attraction touristique ou « l’attrape-touriste « . D’ailleurs l’une des grandes boutiques de chocolat le clame haut et fort :

DSC04681

Mis à part les boutiques de chocolat et les agences de voyage, la ville de Bariloche n’apporte pas grand chose à priori. En revanche, on me dit que la région est magnifique alors je pars visiter le «circuit chico». Depuis le Cerro Campanario (accessible à pied ou à télésiège), on a effectivement une vue splendide sur les montagnes et lacs des environs.

 DSC04722

Et j’ai appris à parler « mapuche » !

Le lac Nahuel Hapi de Bariloche signifie : l’île du tigre. L’hôtel Llao Llao signifie : sucré sucré

 

Conclusion sur Bariloche : le Cerro Campanario vaut le détour c’est sûr, mais ça reste une grande ville et un peu trop tranquille à mon goût en basse saison. Je pense cependant que venir en hiver pour profiter des stations de ski (dont le Cerro Cathedral, la plus grande d’Amérique du Sud) doit vraiment valoir le coup ! Next time …

pinterest

1 COMMENT

LEAVE A REPLY